Mission du Pérou

Le 20 juin 1980, le Désert a pris la décision de commencer une mission au Pérou. C’était le jour même où Jean-Paul II a béatifié deux missionnaires du début de la colonie, François de Montmorency Laval et Marie de l’Incarnation, de même qu’une amérindienne, Kateri Tékakwitha. Une coïncidence importante pour nous, car notre mission au Pérou allait se faire au vicariat San José del Amazonas, un territoire immense habité par plusieurs ethnies de même origine que celle de Kateri.

C’est le père Yvan Boucher qui a été notre premier missionnaire. Il est parti en janvier 1981; il y travaille encore. Au fil des ans, plusieurs de nos membres ont œuvré dans des villages sur les rives des fleuves de cette région.

De même qu’après avoir imposé les mains, la communauté envoya Paul et Barnabas en mission (Actes 13, 3), ainsi le Désert a envoyé Yvan Boucher en mission en janvier 1981
De même qu’après avoir imposé les mains, la communauté envoya Paul et Barnabas en mission (Actes 13, 3), ainsi le Désert a envoyé Yvan Boucher en mission en janvier 1981.
Yvan Boucher à une célébration eucharistique dans la jungle péruvienne.
Yvan Boucher à une célébration eucharistique dans la jungle péruvienne.
Fin d’après-midi dans un village amazonien
Fin d’après-midi dans un village amazonien.
Patients de l’hôpital psychiatrique, à Iquitos, où travaillaient les Jeunes Volontaires.
Patients de l’hôpital psychiatrique, à Iquitos, où travaillaient les Jeunes Volontaires.
Gabriel Grégoire avec trois Jeunes Volontaires et deux jeunes péruviens.
Gabriel Grégoire avec trois Jeunes Volontaires et deux jeunes péruviens.
Rassemblement de Jeunes Volontaires avec quelques membres du Désert et l’évêque de Nicolet, Raymond St-Gelais, à l’extrême droite, première rangée, en 2004.
Rassemblement de Jeunes Volontaires avec quelques membres du Désert et l’évêque de Nicolet, Raymond St-Gelais, à l’extrême droite, première rangée, en 2004.