/Nos textes/

Texte du mois

Lettre au Premier Ministre du Canada

Monsieur Trudeau, Vous allez de l’avant avec votre projet de légaliser, l’année prochaine, l’usage du cannabis. Bien que seulement une mince majorité hors du Québec y soit favorable et qu’au Québec, une large majorité ne le soit pas, vous gardez le cap. Vous comprenez bien les problèmes que soulève cette légalisation, mais cela ne vous fait pas peur; au contraire, cela vous passionne. Cependant, il y a un problème qui vous a échappé, et c’est surprenant. Car il a été soulevé par Charles Baudelaire dans Les paradis artificiels, que vous avez sans doute lu au Collège Brébeuf où vous avez [...]

Par | juin 2017|Tous les textes|

Aux sinistrés

Quelles paroles vous dire, à vous qui, depuis des jours, êtes aux prises avec des rivières qui ont perdu leurs repères? Quelles paroles, et d’entrée de jeu, car je veux être clair, quelles paroles chrétiennes? Je suis embarrassé pour les dire, parce que je n’ai pas encore la théologie pertinente pour parler à des citoyens et à des citoyennes d’un Québec sécularisé depuis peu. Mais je prends de l’assurance en me rappelant que j’ai été moi-même sinistré, il y a 50 ans. J’habitais dans une maison mobile, près du fleuve. Or, un printemps, c’est en chaloupe que je devais sortir [...]

Par | mai 2017|Appel d'aurore, Tous les textes|

Le crucifix s’accroche.

Dans notre société sécularisée de façon irréversible, les signes religieux, dont le principal est le crucifix, quittent l’un après l’autre les places publiques. Mais, dans certaines d’entre elles, le crucifix s’accroche, comme il l’a montré à l’hôpital Saint-Sacrement à Québec, de même qu’à l’Assemblée nationale. Le crucifix résiste à sa disparition au titre de valeur patrimoniale. Car l’histoire du Canada écrite par des Blancs a commencé avec l’érection d’une croix dès que Jacques Cartier est débarqué sur le continent. Depuis ses origines jusqu’au milieu du XXe siècle, notre histoire est inséparable de la croix : enlever le crucifix de tout [...]

Par | avril 2017|Appel d'aurore, Tous les textes|

Vieillir, problème ou occasion?

Tôt ou tard, les personnes du troisième âge arrivent au même rendez-vous. Elles n’ont pas le choix. C’est le rendez-vous de la diminution de leurs capacités cardiaques, respiratoires, musculaires, de leur masse osseuse, de leur motricité, de leurs facultés cognitives. Par ricochet, c’est aussi l’expérience de la diminution des capacités à s’adapter à un monde en constant renouvellement, de sorte qu’elles risquent de ressembler à un vieil arbre oublié dans la plaine labourée, dénudé de toutes ses feuilles, à la fin de l’automne. Face à leurs capacités diminuées, des aînés font le choix de leur tourner le dos et de [...]

Par | mars 2017|Appel d'aurore, Tous les textes|

Pour que les musulmans que nous aimons ne soient pas les musulmans qui nous inquiètent

Quelques semaines après la fusillade à la mosquée de Sainte-Foy, le 29 janvier dernier, avec le recul, quelle est aujourd’hui notre réaction à la présence musulmane au Québec? Elle n’est certes plus celle qui a suivi les premiers jours de la tragédie. Car, si nous pouvons répéter encore le cri du cœur : « Nous sommes avec vous », nous hésiterions à reprendre cet autre : « Nous sommes musulmans. » La rencontre fusionnelle est derrière nous, mais il en reste quelque chose. Quoi au juste? Est-ce que cela a des chances de durer? Je ne peux répondre qu’à partir de ce que j’entends au fond [...]

Par | février 2017|Appel d'aurore, Tous les textes|

Quel avenir pour les athées du Québec

Au Québec, on déclenche beaucoup de bruit quand on prononce le mot « laïcité ». Ou, ces mois-ci, « cours d’éthique et de culture religieuse ». Ou encore, en cette année du 375e anniversaire de Montréal, le catholicisme ayant fait partie intégrante de son histoire, le mot « religion ». Chaque fois, c’est la cacophonie. De tous les côtés jaillissent des cris. Il n’y a rien à comprendre. Mais, si l’on prête une oreille patiente, le bruit devient un son : il prend un sens. C’est un bruit organisé, cohérent, analysé par l’esprit. Ce que disent les athées ou les croyants n’est pas fou; il vaut la [...]

Par | janvier 2017|Appel d'aurore, Tous les textes|

À l’école de la crèche

Un hymne de l’Avent nous fait chanter la naissance de Jésus comme ce qui « transfigure nos tourments en douleurs d’enfantement ». C’est l’une des plus merveilleuses expressions que je connaisse pour dire le fruit de la venue de Jésus dans notre histoire. La présence du Sauveur n’élimine pas les tourments, elle les transfigure, leur donnant un sens, alors qu’ils étaient absurdes, de véritables non-sens. Ce passage de l’hymne devrait être gravé dans notre mémoire et nous venir à l’esprit chaque fois que nous souffrons sans comprendre, et cela est presque quotidien. Des parents croyants et même pratiquants souffrent de voir les [...]

Par | décembre 2016|Appel d'aurore, Tous les textes|

Le troisième âge, choix de vie

Les personnes du troisième âge veulent faire du temps qu’elles traversent un temps fort de leur vie. Peu importe le déclin réel ou virtuel du corps, du cœur et de l’esprit, elles veulent vivre pleinement. Si elles cherchent à ajouter des années à leur vie, elles cherchent tout autant à ajouter de la vie aux années, selon le proverbe chinois, au point qu’elles mettent tout en oeuvre pour mourir vivantes. Elles ne se satisfont pas de vivre seulement dans l’abondance, si tel est le cas, mais encore en surabondance. Aucune personne âgée ne se résigne à blanchir sous les cendres [...]

Par | novembre 2016|Appel d'aurore, Tous les textes|

«Je suis Donald Trump.» (Donald Trump)

Si un candidat aux élections présidentielles américaines mène une vie sobre, vertueuse, ordonnée, il fait le désespoir des journalistes et, plus tard, des biographes. Car les uns et les autres sont épris d’anecdotes et de détails piquants. Heureusement pour les journalistes, tel n’est pas Donald Trump. Il les tient en haleine par ses égarements avec les femmes, ses coups de gueule dans toutes les directions, ses emportements spectaculaires. Il faut reconnaître que les médias le malmènent, pour ne pas dire l’assassinent. Il s’en plaint violemment. Mais, si nous disons : « Je suis Charlie », par contre, lui, d’un narcissisme accompli, [...]

Par | octobre 2016|Appel d'aurore, Tous les textes|

Vous avez dit : Aide médicale à mourir?

À l’agonie, Thérèse d’Avila, la femme de tous les combats de l’époque, a lancé un cri étonnant : « Je n’en peux plus…, je n’en peux plus. Seigneur, pouvez pour moi! » Aujourd’hui, une personne rendue au bout du supportable pour elle dit plutôt : « Docteur, pouvez pour moi! » C’est une demande d’aide à mourir. Cette personne demande à un professionnel ce que Thérèse a demandé au Ciel, quitte à revoir à la baisse l’objet de sa demande. Car, en finir avec une vie infernale, c’est infiniment plus facile que de la laisser se dérouler jusqu’à la fin. [...]

Par | septembre 2016|Appel d'aurore, Tous les textes|