/Nos textes/

Texte du mois

Du pourquoi au pour quoi.

Quand un malheur nous frappe : diagnostique d’un cancer, rupture d’une relation amoureuse, faillite d’une entreprise, on se pose invariablement la question : Pourquoi ce malheur m’arrive-t-il à moi? N’ayant pas de réponse à ce pourquoi, on passe à une autre question : Qu’est-ce que je peux tirer de bien et de beau de ce malheur? C’est le déplacement du « pourquoi » en un mot au « pour quoi » en deux mots. C’est ce déplacement que l’on voit dans une scène évangélique. En passant, Jésus aperçoit un homme aveugle de naissance. Ses disciples lui posent la question : [...]

Par | juin 2018|Appel d'aurore, Tous les textes|

D’une Église de musée à une Église de la rue

Le 1er mai, la Chambre des communes a voté, à une très forte majorité, une motion invitant le Pape à s’excuser pour les graves sévices qu’ont fait subir les pensionnats catholiques du pays à des enfants autochtones. J’ai du mal à estimer le pour et le contre de cette demande de la plus haute instance civile faite à la plus haute instance religieuse. Il me faudrait parlementer avec le premier ministre. Mais que cette demande soit faite en ce moment, à dix-neuf mois des élections, a quelque chose de pervers. L’instrumentalisation par le pouvoir politique des tristes histoires des pensionnats [...]

Par | mai 2018|Appel d'aurore, Tous les textes|

Si l’on parlait des enfants dans le débat…

Dans les médias et les réseaux sociaux, on a tout dit au sujet de la rémunération des mères porteuses. Le pour et le contre ont été retournés dans tous les sens. On n’a rien oublié de ce qui concerne les mères au point de vue psychologique, éthique, juridique, soit! Mais le point de vue des enfants? Qu’en est-il? Il est mésestimé, quand il n’est pas oublié. Mme Luce de Bellefeuille, une Québécoise, sommité en la matière, s’est judicieusement chargée de le rappeler. C’est chaque enfant né d’une mère porteuse rémunérée qui « aura à vivre, dit-elle, avec une histoire bien [...]

Par | avril 2018|Appel d'aurore, Tous les textes|

Des dégels et de leurs conséquences

Au Québec, à la fin de l’hiver, c’est le dégel, qui, entre autres conséquences, affecte les camionneurs. Ils doivent rouler léger à cause du ramollissement de la route. Il leur faut diminuer singulièrement le poids de leur charge habituelle. Chez nous, dans les années 50 a commencé un dégel d’une tout autre nature, mais dont l’une des conséquences se rapproche de celle qui affecte les camionneurs. Ce fut le dégel de traditions dont la sagesse avait pourtant subi l’épreuve du temps. Ce fut celui de croyances et de pratiques religieuses jugées absolues et éternelles. Ce fut encore celui de la [...]

Par | mars 2018|Appel d'aurore|

Est-ce bien Dieu que j’aime?

Est-ce bien Dieu que j’aime? Février 2018 Gérard Marier, prêtre -Dieu, je fais mienne la confession d’amour du psalmiste pour toi : « Je t’aime, Seigneur, ma force […], mon roc, ma forteresse. » (Ps 18, 1-2) =J’accueille ton aveu, je reçois avec reconnaissance ta profession d’amour, mais est-ce bien moi que tu aimes ou est-ce ma puissance qui te protège? Si j’étais une muraille ou une forteresse, aimer celle-ci, ce serait m’aimer, mais je ne suis rien de cela. « N’aimez pas Dieu pour vous-même, pour votre utilité, disait Catherine de Sienne, mais aimez Dieu pour Dieu parce qu’il [...]

Par | février 2018|Appel d'aurore, Tous les textes|

Les nouveaux protagonistes des avancées de la civilisation

L’avenir qui nous attend n’apparaît pas clairement. Ce qu’il nous réserve est difficile à prévoir. S’il est certain qu’il nous apportera du neuf et du bon, est-ce que le neuf sera bon et le bon sera neuf? Qui peut le dire raisonnablement? Ce qui brouille l’avenir, ce sont nos efforts pour le préparer. Ils sont devenus plus fragiles que jamais. Aujourd’hui pertinents, solides, efficaces, ils seront demain souvent renversés, contre-productifs. Mais on n’ose pas le reconnaître. Il suffit d’entendre les bilans que dressent les élus à la fin de la session, les chefs d’entreprises à la fin de l’année, les [...]

Par | janvier 2018|Appel d'aurore, Tous les textes|

Noël à l’épreuve de la laïcité

Dans une société laïcisée, qui ou quoi fête-t-on à Noël? La question ne se posait pas au temps de la chrétienté : pour tout le monde, c’était la naissance de Jésus à Bethléem. Aujourd’hui, elle se pose et aucune réponse ne fait consensus. Pour ma part, afin d’y voir plus clair, j’ai demandé à mes amis de Facebook de me dire, en quelques mots, ce qu’est Noël pour la majorité des gens. Leur réponse la plus courante a été : c’est un rassemblement de familles où l’on donne des cadeaux aux enfants. À mon avis, c’est le sens que, plus [...]

Par | décembre 2017|Appel d'aurore, Tous les textes|

Vous avez dit neutralité religieuse?

Au Québec, la neutralité religieuse de l’État n’est pas toujours allée de soi. Elle a commencé timidement au milieu des années 50 car, jusque-là, le Québec était chrétien depuis sa fondation. Avec la Révolution tranquille, son implantation s’est accélérée. Aujourd’hui, elle est solidement établie, de sorte qu’elle ne tolère aucune entorse à son intégrité. Y toucher soulève des débats passionnés. Un cas très houleux a été la prière que faisait le maire de Saguenay, Jean Tremblay, avant les séances du Conseil municipal. Par un jugement de la Cour suprême, il a dû y renoncer. Les signes religieux comme le crucifix [...]

Par | novembre 2017|Appel d'aurore|

L’Évangile proclamé par Marie

Cette année, les 6 et 7 octobre, pour la troisième fois, j’ai été l’accompagnateur spirituel d’un pèlerinage à Fatima. Je ne me lasse pas d’y retourner car, d’un pèlerinage à l’autre, Marie me surprend par une grâce particulière aussi discrète qu’inattendue. La première fois, c’était à la chapelle des apparitions, lors de la récitation du chapelet, dans je ne sais combien de langues. La diversité des mots ne nous séparait pas les uns des autres mais, au contraire, portés par l’amour de Marie, ils formaient un chant à plusieurs voix. La deuxième fois, c’était pendant la procession de 22 h, [...]

Par | octobre 2017|Appel d'aurore|

Lettre ouverte à la droite et à la gauche

Je vous partage ce que je comprends de vous. Peut-être qu’il vous serait utile d’avoir l’écho qu’ont vos propos chez un aîné. Vous parlez souvent et fort. Certains jours, vous êtes de toutes les tribunes médiatiques. Le sujet de votre discours, il est vrai, est d’une telle importance pour le Québec qu’il ne saurait être surestimé. Il est la réponse à une question que tout le monde se pose à cause de la présence parmi nous d’une multitude de migrants : qui peut garantir notre identité nationale dans la diversité des cultures? Chacune de vos formations répond : « C’est [...]

Par | septembre 2017|Appel d'aurore, Tous les textes|