/Nos textes/

Texte du mois

Le temps des fêtes, révélateur du cœur

Au temps des fêtes, nous avons un besoin naturel d’offrir un bon moment de réconfort à des démunis. Ce peut être par un panier de Noël, garni largement grâce à la guignolée, ou encore par un excellent repas servi pour eux dans des centres d’accueil. On veut encore faire des cadeaux à des enfants de familles pauvres ou bien donner un concert dans des résidences de personnes en perte d’autonomie, etc. Particulièrement en ce temps, notre fond de générosité nous monte aux mains pour poser des gestes qui font le bonheur des moins chanceux que nous. Ce besoin, qui fait [...]

Par | décembre 2018|Appel d'aurore, Tous les textes|

Une tradition de Noël chère dans les Bois-Francs

Parmi les traditions de Noël à Victoriaville, il y en a une qui se démarque des autres par le cercle élargi de la convivialité. C’est le Noël de l’accueil. Depuis des années, sans discontinuité, plus de cent personnes de tous les âges, d’origine, de langues et de foi diverses se retrouvent à la salle de l’âge d’or, 2 rue Drouin, pour fêter la venue, parmi nous de l’enfant-Dieu. Dans les Bois-Francs, il y a une fête pour tous, le soir de Noël. Elle commence à 19;30 et se termine à la fin du repas. Elle comprend l’accueil des uns et [...]

Par | décembre 2018|Autres|

Voir vraiment la crèche peut changer la vie

Depuis Noël 1999, au passage à l’an 2000, une tradition s’est implantée à Victoriaville et dans sa région. Par dizaines, des gens dressent des crèches de Noël devant leur maison. Cette pratique s’étend ailleurs au Québec, particulièrement dans tout le diocèse de Nicolet. Les crèches ont ceci de particulier qu’elles font réfléchir… Toutes simples, de fabrication artisanale, elles donnent cependant à penser à qui sait les voir en profondeur. Ça saute aux yeux que l’habitat de Marie, de Joseph et du nouveau-né est d’une telle pauvreté qu’il découragerait les bénévoles de la Saint-Vincent-de-Paul. Pourtant, les parents ont l’air de ne [...]

Par | novembre 2018|Communiqué de presse|

Croyants et athées, même clocher

Depuis une trentaine d’années, 450 églises catholiques ont été fermées au Québec. La raison de leur fermeture est la même d’une église à l’autre. Leurs pierres ont pesé de tout leur poids sur les épaules de fidèles de moins en moins nombreux. Un jour, c’est devenu insupportable pour eux. Ils avaient beau aimer ces temples, il a fallu mettre la clé dans la porte. À deux titres, tout le monde du milieu a vécu ces fermetures comme une perte : les fidèles perdaient leur lieu de célébrations et les citoyens et citoyennes, un foyer spirituel, un peu de ce qui [...]

Par | novembre 2018|Appel d'aurore, Tous les textes|

Que comprendre de la pédophilie chez tant de prêtres?

Les prêtres pédophiles ne sont pas des cas isolés, il y en a par milliers. Il s’en découvre toujours plus dans le monde, parfois par centaines comme en Pennsylvanie. On se demande ce qui n’a pas fonctionné dans le système pour qu’autant de ministres ordonnés soient devenus des abuseurs d’enfants. On parle toujours du flux de ces prêtres qui ont blessé à jamais des dizaines de milliers d’enfants à cause du célibat. Son obligation a laissé un goût amer chez ces prêtres. Ils ont été contrariés d’avoir à vivre avec une sexualité désactivée. L’arrêt ecclésial touchant le célibat les a [...]

Par | octobre 2018|Appel d'aurore, Tous les textes|

Veiller à la joie de l’amour dans la famille

La joie par excellence dans la famille, c’est La joie de l’amour. Tel est le titre de l’exhortation apostolique du pape François sur la famille. Les enfants et les parents connaissent beaucoup d’autres joies : la santé recouvrée d’un membre, l’augmentation des revenus des parents, une belle réussite scolaire d’un enfant en difficulté d’apprentissage, de nouveaux amis, etc. Mais la joie de l’amour les dépasse toutes : c’est la joie des joies. Sa richesse est telle qu’elle tient du mystère. On la voit, on la goûte, mais sans pouvoir toujours expliquer pourquoi elle est là, même au milieu des tempêtes. [...]

Par | septembre 2018|Appel d'aurore, Tous les textes|

La neutralité de l’État dans l’impasse

Sans être un enjeu majeur de la campagne électorale, la laïcité de l’État fera les manchettes en plus d’une occasion. Elle est un sujet incontournable, car les débats qu’elle soulève, souvent émotifs, sont loin d’être terminés. On a beau en débattre depuis des années, nous en sommes toujours à la case départ. C’est en pure perte de temps qu’on tente d’en arriver à un consensus sur l’encadrement de la laïcité, sur son mode d’emploi efficace, fonctionnel. Les débats n’avancent pas parce qu’ils sont viciés dans leur principe, leur commencement. On donne à l’État laïc une mission contradictoire. D’une part, il [...]

Par | août 2018|Appel d'aurore, Tous les textes|

Lettre à M. Trudeau

Monsieur le Premier ministre, La légalisation de quatre plants de cannabis pour fins récréatives aux maisons est de nature, estimez-vous, à aider l’État de façon significative à combattre le marché noir. Malgré l’opposition formelle du Québec et du Manitoba, vous maintenez cette orientation. Les plants qui pousseront dans une multitude de familles seront, selon vous, autant de munitions offertes à l’État dans sa lutte contre le crime organisé. La légalisation de la culture du cannabis à domicile prend donc l’allure d’une mobilisation. Le message que vous adressez alors aux familles est celui-ci : ne vous demandez pas pour quelle raison [...]

Par | juillet 2018|Appel d'aurore, Tous les textes|

Du pourquoi au pour quoi.

Quand un malheur nous frappe : diagnostique d’un cancer, rupture d’une relation amoureuse, faillite d’une entreprise, on se pose invariablement la question : Pourquoi ce malheur m’arrive-t-il à moi? N’ayant pas de réponse à ce pourquoi, on passe à une autre question : Qu’est-ce que je peux tirer de bien et de beau de ce malheur? C’est le déplacement du « pourquoi » en un mot au « pour quoi » en deux mots. C’est ce déplacement que l’on voit dans une scène évangélique. En passant, Jésus aperçoit un homme aveugle de naissance. Ses disciples lui posent la question : [...]

Par | juin 2018|Appel d'aurore, Tous les textes|

D’une Église de musée à une Église de la rue

Le 1er mai, la Chambre des communes a voté, à une très forte majorité, une motion invitant le Pape à s’excuser pour les graves sévices qu’ont fait subir les pensionnats catholiques du pays à des enfants autochtones. J’ai du mal à estimer le pour et le contre de cette demande de la plus haute instance civile faite à la plus haute instance religieuse. Il me faudrait parlementer avec le premier ministre. Mais que cette demande soit faite en ce moment, à dix-neuf mois des élections, a quelque chose de pervers. L’instrumentalisation par le pouvoir politique des tristes histoires des pensionnats [...]

Par | mai 2018|Appel d'aurore, Tous les textes|